Le célèbre tableau de Jean-François Millet devait d'abord s'appeler La Mauvaise Récolte, raconte Lucienne Desnoue dans son livre Toute la pomme de terre (éd. Mercure de France)

En 1859, année où la toile fut peinte, le mildiou ravageait les cultures de pomme de terre. Millet montrait deux paysans accablés, contemplant les quelques pauvres tubercules qu'ils  avaient déterrés. Dans leur attitude devait se lire le désespoir. Les amis de Millet lui firent observer que les deux personnages évoquaient plus la pitié que le chagrin. Alors le peintre ajouta, sur l'horizon, le clocher d'une église, et changea le titre du tableau.

 

et après la culture, le sport ...