Rhône-Alpes est, avant tout, une région de polyculture et de maraîchage. Les Ets Perriol participent à la distribution des semences

PREPARATION

PLANTATION

CULTURE

STOCKAGE

La plantation

 

 

 

 

conduite à tenir pour optimiser la qualité de votre production de pomme de terre

dernière mise à jour le 18/09/2017

 - place dans la rotation

    La pomme de terre présente une très grande souplesse; derrière les plantes sarclées (betterave), mais aussi derrière les céréales ou prairies ( attention aux taupins, vers blancs...)

Des rotations de 4 ans minimum sont recommandées mais parfois préférable tous les 5 ou 6 ans pour éviter le développement de nématodes, de maladies (rhizoctone, gale…), contaminations diverses à partir de la multiplication de repousses. Par conséquent, des rotations trop courtes peuvent engendrer des baisses de rendement

Retour pommes de terre

Tous les 6 ans

Tous les 4 ans

Tous les 3 ans

Rendement

100 %

93 %

85 %

 - CHOIX DE LA PARCELLE et préparation du sol  

    Il faut réserver à la pomme de terre des parcelles qui drainent bien; les terres riches en matière organiques lui sont favorables. Préférer celles qui ont reçu des apports régulier de fumier dans la rotation

 Éviter:

 Raisonner le choix de votre sol en

 fonction du risque:

 les terrains trop séchant

 les terres argileuses et trop humides,

 les parcelles trop sales (difficile à désherber)

 l'épandage de chaux avant la pomme de terre

 les PH trop bas (< 5.8)

 - de taupins

 - d'apparition de gale commune.

        

Pour la préparation du sol:

RECHERCHER

ÉVITER

PERMETTRE

- une préparation dans

  de bonnes condition

- minimum de passages

- tassement

- zones compactes et

  mottes

- bonne pénétration racines

- structure bien aérée

 

- bonne levée(limiter le rhizoctone)

- développement de la plante

- grossissement et régularité des tubercules

- bonne circulation de l'eau

- couche de terre

  ameublie sur 18-20cm

 

- couche de terre facilement tamisable à

  la récolte

- création d'une bonne butte

- une terre sans rocs,

  cailloux, ni mottes

- l'épierrage alignage

- endommagement récolte

- récolte mécanique

- mettre les pierres et les mottes entre les

  buttes au moment de la plantation

- sol suffisamment ressuyé

  au moment du labour

- tassement 

- compactage zone

  sous-jacente

- reprise de labour

- passage d'outils sans difficulté pour une

  bonne plantation + buttage+ désherbage

- labour hiver en sol  

  18-20 %   d'argile     

     

- une fissuration en profondeur

- labour printemps sols

  instables

- battance, dégradation

  structure

- l'émiettement

        

Reprise de labour:

L'outil de reprise doit permettre en un minimum de passages de créer une couche de terre meuble facilement tamisable à la récolte. En général plus ou moins 8 cm de terre ameublie suffisent à la création d'une butte définitivement. D'une manière générale, les cultivateurs à dents vibrantes sont les mieux adaptés. Dans les sols plus argileux et au taux d'humidité plus élevé les outils à prise de force (herse rotative, alternative) permettent un ameublissement plus énergique mais il faut prendre garde à un émiettement excessif et aux semelles.

Les rotavators sont proscrits en dernier passages pour ne pas créer de semelles.