comment connaitre PRECOCEMENT  le nombre de tubercules de sa 'future' récolte

   

  < retour aux maladies de la pomme de terre

dernière mise à jour le 18/09/2017

infos extraites de l'article de E.Vannetzel, C.Surleau, d'Agro-Transfert,

Ressources et Territoires et J.M Gravouille d'Arvalis/ITPT

(LA POMME M TERRE FRANCAiSE - JUIN JUILLET-AOÛT 2007.)  

   

 c’est un bon moyen pour le producteur:
> d'adapter sa conduite de fin de cycle de culture (notamment la date de défanage et les apports d'irrigation) en fonction de son objectif de récolte.
> de prévoir le potentiel de rendement de sa parcelle
> de mieux diagnostiquer les facteurs limitant du rendement de sa parcelle.

COMMENT PROCEDER ?

 faire un prélèvement 45 jours après la levée

  pourquoi 45 jours ? :  L'analyse des résultats sur champ de l'ensemble des essais de ces dernières années ont montré que, dans 86 % des tests, le nombre de tubercules final est stabilisé à partir de 45 jours après la levée (JAL) (voir encadré).
Les essais ont par ailleurs permis d'observer que seuls les tubercules qui atteignent le calibre seuil de 15 mm à la fin de l'initiation participent à l'élaboration du rendement. Tous ceux inférieurs à 15 mm se résorbent(voir graphique). 

METHODE DE PRELEVEMENT:

Il est conseillé de prélever 3 répétitions, sur la diagonale d'une zone d'environ 100 m par 100 m représentative de la parcelle. Dans le cas de parcelles hétérogènes, le prélèvement réalisé dans une zone limitée risque de n'être représentatif que de la zone prélevée.

Un comptage du nombre de tubercules supérieurs ou égaux à 15mm à partir de 45 JAL permets d'évaluer de façon assez précise le nombre de tubercules présents en fin de cycle.