désordres physiologiques, accidentels & sanitaires de la pomme de terre

 

 le BOULAGE

   

  < retour aux maladies de la pomme de terre

dernière mise à jour le 16/11/2017

(infos du livre « maladie et ravageurs de la pomme de terre » de W.Radtke & W.Rieckmann)

   

Symptômes et causes

  Le boulage n'est pas très fréquent, il résulte souvent de la conjugaison de plusieurs facteurs:

- un printemps froid, humide qui impose un report des plantations (avec une conservation prolongée hors frigo)

- un plant trop incubé (lié un début d'été trop chaud et à une maturité précoce)

- un Automne trop chaud qui casse la dormance du plant

- une conservation des lots à température trop élevée (-> germination) suivie d'un entreposage à température basse ou d'une plantation dans un sol trop frais.

- un égermage répété.

  Certaines variétés hâtives sont plus susceptibles de boulage.

 

  Au lieu de former des pousses normales, le tubercule émet des germes courts entourés de petits tubercules. Ces derniers peuvent aussi se former à l'intérieur du tubercule-mère dont ils surgissent directement; on parle de pommes de terre-couveuse. Le boulage est provoqué par des troubles physiologiques du métabolisme.

 

Importance

Les semences tendant au boulage sont la source de problèmes à la levée et de vides dans la culture. Une conservation adaptée, fraîche; une prégermination et une plantation dans des sols ayant au moins 10°C (à 15 cm de profondeur) évitent le boulage.

 

Remèdes :

Aucun quand le phénomène est constaté.

IL est très important de préparer correctement ses semences et, peut-être, retarder sa date de plantation pour être sûr d’avoir des températures de sol suffisamment élevées pour permettre un bon démarrage de la plante.

 

Le plant et son producteur ne sont pas à mettre en cause