le VIRUS Yn  (virus Y Nécrogène)

   

  < retour aux maladies de la pomme de terre

 

dernière mise à jour le 16/11/2017

(infos données par la Fédération Nationale des producteurs de semences de pommes de terre et du CNIPT)

   

Agent responsable et transmission

La maladie des nécroses annulaires superficielles des tubercules de pomme de terre ou PTNRD est causée par des isolats particuliers du virus Y, dénommés Yntn et appartenant au sous-groupe YN

Cette maladie est présente dans la plupart des pays européens et est très répandue dans les zones à climat chaud comme en Europe centrale et sur le pourtour européen.

transmission: Les isolats Yntn se transmettent par de très nombreuses espèces de pucerons.

plantes hôtes: Leur nombre est considérable. On trouve toute la famille des Solanacées (pomme de terre, bien sûr, tabac, tomate, des fleurs comme Pétunia, Datura ...), mais aussi les betteraves et des mauvaises herbes comme les Chénopodes, les liserons, mélilot, pourpiers, séneçons

         

Description des symptômes

en végétation

Les isolats NTN provoquent des mosaïques et frisolées d'intensité variable sur le feuillage

Description des symptômes

sur tubercules

La maladie se caractérise par des bourrelets bruns plus ou moins foncés, de forme variable, mais souvent en arc ou en anneau, apparaissant à la surface des tubercules au moment de la récolte ou en début de conservation.
Ces tissus nécrotiques se dépriment ensuite et peuvent même se crevasser

 

   PREVENTION

> utilisation de plant certifié: Les contrôles des producteurs et des parcelles de plant sont rigoureux et systématiques. Chaque exploitation est suivie et tracée. Les contrôleurs SOC (service officiel de contrôle) effectuent des prélèvements sur chaque parcelle qui sont analysés en laboratoire (3 stations en France). Tout résultat négatif entraîne le refus de certification du lot. Utiliser une semence certifiée est fondamentale.

  

> production dans un environnement favorable: les pucerons transmettent ce virus à partir des différentes plantes hôtes; il est impératif de bien choisir l'emplacement de sa parcelle et de soigner sa culture ( mauvaises herbes ...)

> choix de variétés : certaines sont plus sensibles que d'autres.

  

> la 2ème feuille (ou replantation) est à proscrire impérativement. Attention, dans un périmètre rapproché, tout le monde est solidaire: Un producteur peu consciencieux peut infester tous les champs de ses voisins.

 

   LUTTE

> épuration et destruction de tous les pieds touchés ( se munir d'un sac plastique étanche, bien isoler les pieds arrachés et les détruire à l'extérieur du champ).

>  défanage avant maturité: si les premiers symptômes apparaissent assez tardivement défaner tout de suite pour éviter la contamination. La récolte sera peut-être plus petite, et pas assez mûre, mais sera saine.

> traitement aux huiles minérales: il empêche les morsures de puceron et évite donc la propagation de ce virus.