La région Rhône-Alpes est, avant tout, une région de polyculture et de maraîchage. Les Ets Perriol participent à la distribution des semences

La création variétale

 

Mise en situation

Afin de mieux comprendre comment se passe la création d'une nouvelle variété, voici une description détaillée des étapes de création entre l'idée d'une nouvelle variété et sa réelle entrée sur le marché de la pomme de terre!

les obtenteurs

la fabrication du plant

 

Ci-dessous, voici le processus de création variétale d'une pomme de terre ORANGE, très allongée et résistante au mildiou dans une station variétale telle que Lavergne (Limousin).

 délai = 15 ANS

 

Année 00 - Et il ne faut pas perdre de temps...

Le premier stade consiste à marier deux variétés
existantes qui ont certains critères demandés.
Les fruits de ce croisement sont alors récoltés (petites tomates), ainsi que les graines qui sont à l’intérieur.


CHAQUE GRAINE est une VARIETE NOUVELLE!

 

Cette opération se réalise au sein de stations de création variétale comme celle de Lavergne (Limousin).

Année 01 - 20 000 nouvelles variétés...

La station de LAVERGNE plante 20.000 graines par an, avec comme objectif de présentation à l'inscription une nouvelle variété par an.

 

On peut donc dire que environ 20 000 graines seront nécessaires pour obtenir notre pomme de terre Orange, soit 20.000 petits pots à l’abri de tous contacts extérieurs...

soit 20.000 observations...


...à la suite de quoi, 75% de ces potentiels variétés seront éliminés dès la première année!

Année 02 à 05 - Dans la station

Pendant les 3 années suivantes, tout se passe au sein de la station avec une élimination progressive des graines chaque année:

  ~ AN 02: de 5000, on passe à 500

  ~ AN 03: de 500, on passe à 50

  ~ AN 04: de 50, on passe à 10
 

Un numéro est attribué à chacune de ces variétés (en potentiel): c’est la 102-98-01, la 107-98-2 etc (102 étant le numéro de croisement et 89, l’année de création).

Année 06 à 09 - Les expérimentations

Les années suivantes se déroulent autour d'expérimentations sous différents climats et différents milieux pour les variétés conservées jusqu'à présent.
 

Cette étape cruciale dans le choix de la variété finale se déroule également en présence des commerciaux et des opérateurs consommation.

 

Une variété est finalement choisie!

Année 10 - Inscription et tests

Cette variété est alors présentée à l’INSCRIPTION auprès du CTPS (Comité technique permanent de la sélection) et du GEVES (Groupement d’Etudes et de Contrôles des Variétés et des semences).


Vont s'en suivre 2 années de TESTS intensifs, ainsi que plusieurs champs d’expérimentations (avec variété témoin, protocoles expérimentaux ...) dans le but d'obtenir un certificat d'obtention végétale.

   Année 12 - Certification d'obtention végétale

Titre de propriété, le Certificat d’Obtention Végétale, confère à son détenteur un droit exclusif sur l’exploitation de la variété protégée. En fonction des perspectives de développement, l’obtenteur peut opter pour une protection nationale (20 ou 25 ans) ou européenne (25 ou 30 ans).

L’obtenteur (qui n’est pas toujours le développeur de la variété) percevra des DROITS d’OBTENTIONS collectés par la SICASOV (qui vont alimenter la station de création variétale).

Quant au développeur, il gèrera la variété, les hectares, le positionnement prix, les volumes.

FIN - Plantation...et vente!

La variété Orange est donc créée!

 

MAIS ce n’est pas encore gagné!

 

◊◊Après ces 10 à 15 ans de marathon, il faudra compter 3 à 5 ans de plus pour avoir des semences (plants de class A) destinées à être plantées et donc commercialisées.


◊◊ De plus, pour que cette nouvelle variété soit rentable, il sera nécessaire qu’un minimum de 50 hectares de plant soient vendus et plantés chaque année
(1000 à 1500 tonnes de plant).