ALTESSE

  

  

Obtenteur  GROCEP / SEMENTIS

Origine génétique :

Catégorie : Consommation à chair ferme

Maturité :  très précoce

Inscription : 1999

         

Caractères descriptifs

>Tubercule de forme allongée et régulière,

> peau jaune et chair jaune

> Yeux très superficiels.

> Très bonne précocité et vitesse de tubérisation ;  plus précoce que BF15, avec un rendement de un ou deux tubercules de moins. Sa faible teneur en matière sèche la positionne bien sur le créneau  CHAIR FERME (groupe culinaire A). Variété rustique et de présentation exceptionnelle.

   

Caractères culturaux et d’utilisation

> Rendement :très bon pour une chair ferme (148% de BF15 x B.FONTENAY)

> PRÉCOCITÉ :variété précoce ( entre B.FONTENAY et B.F 15)

> Sensibilité : peu sensible aux chocs,

> Mildiou  :sensible au du feuillage et RAS au mildiou du tubercule.

> Gales :  non attaquée par la gale verruqueuse, mais

> Virus : résistante au X, A, assez sensible au Y et virus de l'enroulement.

> Nématodes RO 1-4 :résistante

> Défauts internes : NÉANT pour Coeur creux, taches centrées ou rouille.

   

Qualité CULINAIRES

> très bonne tenue à la cuisson, aucun noircissement après cuisson et assez faible teneur en matière sèche.

> Bonne aptitude à la conservation

 

Q u e l q u e s    i n f o s    p r a t i q u e s   des techniciens de l'obtenteurs :

> Nécessité de réchauffer le plant avant plantation ( à cause de sa bonne période de dormance)

> Faire une plantation précoce

> Préférer des sols un peu argileux.

> Densité de plantation : équivalente à Charlotte (ou un peu plus dense si irrigation bien maîtrisée)

> Faire des buttes conséquentes.

> Apport en azote : 50 U de moins que Charlotte

>  IMPORTANT  -> variété avec un feuillage très clair, ne pas ajouter d'azote pour autant

> Mildiou du feuillage, rien de particulier, suivi traditionnel.

> Matière sèche assez faible pour une chair ferme ( dépasse rarement 19) qui évolue peu après défanage

> Rester vigilant en fin de végétation pour maîtriser le calibre, c'est une variété capable de faire de gros tubercules, surtout si les apports azotés ont été conséquents

> certaine sensibilité au virus (Y) -> traitement insecticide à prévoir

   et peut "exprimer" sur tubercule sa sensibilité au virus Yntn > PLANT CERTIFIE indispensable. 

> Résistante au nématode RO 1-4

 

OBSERVATIONS 1999

Bonne précocité de tubérisation, productive en gros tubercules oblongs allongés, de forme très régulière, aux yeux très superficiels et à peau assez claire et lisse . Elle est sensible au mildiou du feuillage et assez sensible à la gale commune et aux chocs. La teneur en matière sèche des tubercules est assez faible, bonne tenue à la cuisson, texture homogène et la chair ne noircit pas après la cuisson. Aptitude à la friture assez faible. La qualité gustative est bonne, la consistance moyennement ferme à ferme et la farinosité moyenne.

avis de l’ITCF-ITPT

Variété de consommation à chair ferme d’une bonne précocité de tubérisation, rustique et de bonne qualité culinaire. La proportion de tubercules de calibre supérieur à 50mm est toutefois un peu forte (voisine de celle de BINTJE) entraînant, en pratique, un choix de peuplement/ha relativement élevé pour une production optimale en calibre 30-55m

 

OBSERVATIONS 2000/01

Nombre de tubercules inférieur de 1 à 2 par rapport à Charlotte, peut, dans certains cas aller à 3 ou 4 tubercules; de niveau AMANDINE. En moyenne : 12 tubercules, avec une récolte de tubercules relativement gros. Grossissement et tubérisation assez rapide.

Altesse a tendance à être un peu plus haute en butte. Elle fait beaucoup de végétation et peut être difficile à défaner.

Altesse va plus vite que charlotte ; elle ressemblerait plus à une amandine.

ALTESSE supporte beaucoup mieux le stress hydrique qu'une charlotte et est très  peu sensible au mildiou du tubercule; Sensibilité moyenne à la gale commune; quelques tubercules verts et, en végétation, le feuillage est très clair.

SOLUTIONS ENVISAGEES

> Pré-germination en clayette non obligatoire.

> Densité de plantation : pas nécessaire d'augmenter par rapport à une autre chair ferme, mais planter 3 à 4 cm plus en profondeur qu'une variété classique. En calibre 3545m : 40 à 45.000 pieds et 50.000 en 2532m.

> AZOTE : Elle a une capacité d'utiliser très facilement l'azote du sol. Il faut donc réduire les apports. Par rapport aux 160 unités d'une charlotte, passer à 120 ; c'est à dire baisser d'un quart. Certains techniciens préconiseraient de descendre encore plus, bon point pour une agriculture raisonnée.

>>> Attention à ce feuillage très clair: ne pas confondre avec une carence en azote.

> Eviter les sols trop sensibles à la gale commune (sol léger) et conseiller des traitements insecticides.

      

+ + > voir essais printemps 2002

 

Envoyez un courrier à albon@perriol.fr pour toute question ou remarque

toute reproduction et utilisation de cette page doit avoir l'accord des ets perriol