la variété  BLEUE d'Auvergne

variétés

atypiques

marginales

anciennes

les

100 ans +

les

look

les chairs

"bleues"

 les chairs

"rouges"

  une noire

 

 

quelques

variétés

à peau

ou chair

"BLEUE"

vitelotte

violetta

bleue de

la manche

blue salad

potatoe

koopmans

Bl..

bergerac

 

BLAUE St GALLER

maintenue par les producteurs de Haute LOIRE  

caractéristiques de la variété (infos données par le GEVES)

Origine génétique : Inconnue
Catégorie : Consommation
Maturité : Tardive

Tubercule : Arrondi, yeux demi-enfoncés, peau violet pâle, lisse, chair blanche.
Germe : Violet foncé, entièrement coloré, globuleux, à bourgeon petit et fermé.
Plante : Taille moyenne, port demi-étalé.
Tige : Moyenne, violacée ; ailes ondulées.
Feuille : Vert foncé, pétioles et nervures colorés ; foliole moyenne, crispées, ondulées.
Floraison : Abondante et fleur de couleur violette.
Fructification : Absente ou très rare.

infos données par AUVERGNE PLANT

         

Après la variété VITELOTTE NOIRE, les producteurs de plants d’Auvergne, ont décidé de remettre au goût du jour, une variété locale, la Bleue D’auvergne. Variété traditionnelle du Massif Central, elle se conserve bien et est résistante aux maladies

Qualité culinaire : Convient particulièrement bien pour les purées ou aligots; farineuse sans excès, elle était autrefois consommée dans la soupe quotidienne.

La souche est actuellement en pleine remise en forme, car elle était inutilisable en l’état, trop dégradée par les maladies virales.

       

    

RECETTE DE L’ALIGOT

 

Ingrédients pour 6 personnes : 600 g de pommes de terre farineuses, 300 g de tomme grasse (fromage d’Auvergne), 1 gousse d’ail,  60 g de beurre, 1.5 dl de crème fraîche, sel et poivre

 

Laver les pommes de terre. Les faire cuire  à l’eau froide,  salée, à feu moyen, de 20 à 30 mn. Vérifier la cuisson. Pendant ce temps, découper la tomme en fines lamelles. Peler l’ail.

Quand les pommes de terre sont cuites, les peler et les passer au moulin à légumes. Ajouter le beurre, bine mélanger à la spatule, puis verser doucement la crème. Tourner de nouveau. Ajouter l’ail écrasé. Saler peu, poivrer généreusement.

Sur feu doux, travailler la purée à la spatule, quand elle devient très chaude, y jeter d’un coup, les lamelle de fromage. Lorsque la purée, bien lisse, file en ruban lorsqu’on soulève à la spatule, l’aligot est prêt. Servir immédiatement.

 

Remarques : à faire au dernier moment. Il n’est pas difficile, à exécuter, mais demande un peu de doigté pour le servir au moment précis où se forme un large ruban de purée entre le plat et la spatule.