COQUINE

  

  

 Type Charlotte/AMANDINE :       

belle présentation

et bonne tenue à la cuisson.

les points forts :

-> très bonne résistance mildiou

-> tubérisation exceptionnelle et bon comportement général.

 

Inscription au catalogue français 2008, liste A.

Catégorie : Consommation à chair fine

Maturité : demi-précoce

obtenteur & mainteneur: GROCEP

Code Gnis : 4233

 

- tubercule : oblong allongé, yeux peu profonds, homogène en forme (calibre dominant 35/55m),

peau jaune très clair, lisse

- plante : taille courte à moyenne et feuillage CLAIR.

 

Rendement : 124 % de B.F.15.

Calibrage : proportion de gros tubercules : très faible.

 

- Sensibilité aux maladies :

- Mildiou du feuillage : très peu sensible (parmi les plus résistantes).

- Mildiou du tubercule : assez sensible.

- Gale commune : assez sensible.

- Virus X : sensible.

- Virus A : résistante.

- Virus Y : peu sensible.

- Enroulement : moyennement sensible.

- Nématode RO 1-4 : sensible.

- défauts internes du tubercule : peu sensible aux taches de rouille, au cœur creux et assez peu sensible aux taches cendrées.

 

- sensibilité à l'égermage : très sensible.

- sensibilité aux chocs : très sensible.

 

Repos végétatif : MOYEN à bon.

 

Qualité culinaire : BONNE et très bonne tenue à la cuisson,

groupe culinaire A-AB (cela signifie qu'il y a un très léger délitement à la cuisson)

noircissement après cuisson : LEGER

coloration à la friture : ASSEZ CLAIRE.

Teneur en matière sèche : MOYENNE.

Aptitude à la conservation : BONNE. 

 

EN CULTURE:

Bon comportement au stress climatique et à une structure de sol compacte (suite à des pluies abondantes par exemple). Sa grande tolérance mildiou (voir photo INRA RENNES) fait de COQUINE une alliée de premier ordre en grande culture, et plus particulièrement en culture BIOLOGIQUE et dans les jardins.

 

Envoyez un courrier à albon@perriol.fr pour toute question ou remarque

toute reproduction et utilisation de cette page doit avoir l'accord des ets perriol